Le balisage des chemins et les topo-guides vont permettre à tous de s'orienter sans risque.

 

Les quatre voies majeures, et quelques voies secondaires, sont balisées avec les marques rouges et blanches de la FFRP. Les autres voies sont balisées avec des symboles jacquaires; coquilles jaunes et bleues.

Du Puy-en-Velay à Compostelle, les solutions d'hébergement sont variées et nombreuses. On trouve en particulier de nombreux gîtes d'étape ou "gîtes pour pèlerins". Même en haute saison, personne ne dort dehors dans les villages et les communes s'honorent de loger tout le monde. Certains hébergements acceptent les réservations, d'autres la refusent.

 

Les miam-miam-dodo sont devenus une référence aujourd'hui pour tous les pèlerins. Ce sont les seuls guides qui sont remis à jour chaque année intégralement, et qui donnent le détail des conditions et des tarifs de chaque hébergement. Ceci évite de sonner le soir à une porte qui n'est pas à la hauteur de sa bourse.

Chacun est libre de faire le chemin de Compostelle comme il l'entend. Il n'y a pas d'étape obligée ni de délai à respecter. Selon sa forme physique, le marcheur fera un jour 15 km et le lendemain 30 km. La densité des hébergements est telle aujourd'hui, notamment sur la voie du Puy, que le parcours est adapté à tout le monde.

 

Sur les autres voies, et sur les chemins secondaires, l'infrastructure se met en place lentement. Mais en attendant qu'il y ait autant de gîtes d'étape que sur la voie du Puy, il faut avoir le porte-feuille un peu mieux garni et dormir souvent en hôtel ou chambre d'hôtes.

La marche, si elle est correctement gérée, en particulier au début du voyage, ne sera pas un obstacle, quel que soit le niveau physique au moment du départ.
Cependant, la marche longue ne s'aborde pas comme une randonnée de week-end où l'effort se limite à quelques heures et où tous les excès sont possibles puisque la voiture attend pour vous ramener chez vous. En marche longue, l'arrivée d'une ampoule au pied ou pire, d'une tendinite annonce la souffrance qui commence pour une durée indéterminée.

 

Outre la blessure, vous risquez bien entendu l'arrêt de votre projet vers Compostelle.
Il convient donc de modérer ses étapes la première semaine, et d'écouter son corps. 15 km le premier jour, 18 km le second jour, 21 km le troisième jour, et tout se passera bien. Avec ces kilomètres étalés sur un maximum d'heures, afin de ménager des pauses.

Le choix du matériel détermine, pour partie, la réussite d'un si grand voyage. Le matériel va favoriser votre aisance ou à l'inverse vous freiner, voire vous handicaper. Dans cet esprit, il faut donner la plus grande attention au sac à dos et au bâton de marche.

 

Le choix des bonnes chaussures contribuera également à prévenir les blessures. Nous ne sommes pas tous égaux par la sensibilité de nos pieds. Certains voient apparaître des ampoules aux pieds presque systématiquement en randonnée, même faiblement chargés.

On a instinctivement, dans la préparation du voyage, l'envie d'apporter avec soi le maximum de choses afin de reconstituer chaque jour de marche son petit monde. Or c'est l'inverse qu'il faut faire, et celui qui ne le comprend pas avant le départ va le comprendre très vite les premiers jours, écrasé par le poids du sac.

 

Le conseil d'une liste de paquetage n'est pas facile car de nombreuses listes, toutes différentes, sont déjà disponibles sur les sites internet des associations jacquaires.

Sabrer, couper, limiter, il faut que le sac ne dépasse pas 10 kg pour un homme et 8 kg pour une femme.

NOUVEAU

Voici le livre dans lequel vous trouverez toute l'information avant de partir à Saint Jacques. Chacun des chemins exposés ci-dessous y est détaillé : kilométrage, étapes, topo-guides existants, sites internet où on trouve des documentations PDF et des mises à jour des ouvrages.
Les chemins ont été regroupés par région ou par voie (Voie du Puy // Voie d'Arles // Voie de Tours // Voie de Vézelay // Alsace et Franche-Comté // Bretagne // Mont-Saint-Michel // Vendée et Charente // Voie Littorale // Ouest Pyrénées // Piémont pyrénéen // Catalogne // Chemin Stevenson // Provence // Rhône-Alpes // Bourgogne-Ardennes-Champagne-Lorraine // Auvergne // Limousin // Quercy-Périgord // Rouergue-Midi- Pyrénées // Lourdes // Normandie // Nord-Picardie // Belgique // Québec // Suisse // Espagne et Portugal)

On trouve en outre dans ce livre les mille et un conseils pour que le voyage demeure une belle aventure et ne se transforme pas en galère.

256 pages, 20 euros

Voir la description du livre